Trump nomme la conservatrice Amy Coney Barett à la Cour Suprême, les démocrates enragent !

Le président américain Donald Trump nomme la juge conservatrice Amy Coney Barett à la Cour suprême des États-Unis. Cette catholique pratiquante, âgée de 48 ans et mère de 7 enfants, est une juriste expérimenté politiquement classée à droite. Cette nomination doit être validée par le Sénat. Ce dernier ayant une majorité républicaine, cela devrait être une formalité malgré l’appel de Joe Biden à rejeter la candidate.

Donald Trump et la juge Amy Coney Barett

Une juge « ultra-conservatrice » selon les médias politiquement corrects

Catholique pratiquante et mère de 7 enfants (dont 2 haïtiens adoptés), la juge Barett excite les critiques des démocrates et des médias bien-pensants. Au lieu de reconnaitre ses compétences et son expérience dans le domaine du droit, on la qualifie d’ « ultra-conservatrice » voire réactionnaire. Peut-être nous dira-t-on bientôt qu’elle est néo-nazie parce qu’elle aime son pays et qu’elle est choisie par Trump… Évidemment elle tranche avec la juge qu’elle remplace à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg. Cette dernière, décédée à l’âge de 87 ans, originaire d’une famille de juifs russes, était connu comme féministe et pro avortement. Elle est donc qualifiée de « progressiste » en opposition à sa remplaçante catholique « ultra-conservatrice »… Malheureusement pour les bien-pensants supporter de Black Lives Matter on ne pourra pas accuser la juge Barett de racisme, elle qui a adopté deux enfants haïtiens…

Biden demande au Sénat de ne pas valider cette nomination

Le candidat démocrate Joe Biden, « sleepy Joe » comme l’appelle Trump s’est donc réveillé pour s’opposer à cette nomination. Le Sénat à majorité républicaine devrait pourtant valider ce choix. On ne voit d’ailleurs pas pourquoi il faudrait attendre les élections. Ce n’est pas la Cour suprême qui va élire le président, mais 538 grands électeurs élus par le peuple américain.

Trump réclame un contrôle anti-dopage de Biden avant le débat de mardi

Le débat pré-électoral télévisé aura lieu mardi 29 septembre entre les 2 candidats. Biden étant un habitué des endormissements en direct, Trump réclame un contrôle anti-dopage du démocrate avant son passage à la télé. Une déclaration choc de plus du président américain qui promet un débat d’anthologie, n’en doutons pas… Vivement mardi !

Vidéo RT en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *