Trump / Biden : pas de vague démocrate !

Pas de « vague bleue ». L’élection pour la présidentielle américaine est en cours, on compte encore les bulletins. Trump déjoue les pronostics et est au coude à coude avec Biden !

États rouges pour Trump, bleus pour Biden. Situation le 04/11 à 15h00, heure de Paris.

Preuve de la manipulation des médias

Qui gagnera cette élection ? Il est trop tôt pour le dire. Cependant on peut déjà constater que les médias dominants ont mentis, aux États-Unis comme en Europe et ailleurs dans le monde… Si la déferlante pronostiquée avait eu lieu, les résultats seraient déjà connus aujourd’hui. Or il n’en est rien, et les médias « mainstream » nous préparent déjà à des résultats tardifs. On devra sans doute attendre plusieurs jours, notamment à cause des nombreux votes par correspondance.

Trump va-t-il gagner? Souhaitons-le. Quoi qu’il en soit les mensonges des médias et des instituts de sondage auront été révélés.

Accusations de fraude

Des irrégularités auraient pu être commises par les démocrates. Trump accuse en effet ces derniers de fraude. Le président américain a déclaré avoir gagné mais il accuse les démocrates de vouloir « voler » l’élection. Il serait donc prêt à déposer un recours devant la Cour Suprême.

Par exemple au Wisconsin, un « lot » de 100.000 bulletins livré au bureau de vote ne contenait que des votes pour Biden, pour le moins étrange…

Les résultats se feront attendre

La seule certitude que nous ayons ce mercredi soir est que les résultats vont arriver tard. Nous ne serons probablement sûrs de rien avant jeudi voire vendredi.

De plus, compte tenu des résultats très serrés dans certains états, de l’importance du vote par correspondance et d’un éventuel recours lié aux soupçons de fraude, on pourrait attendre longtemps la nomination officielle du 46e président des USA …

Pour rappel, la Cour Suprême américaine est très majoritairement républicaine. Trump n’a pas dit son dernier mot…

Souhaitons surtout qu’en cas de défaite démocrate il n’y ait pas de violences aux États-Unis. Les black blocks risquent en effet de refuser la défaite du mondialiste Biden… Les évènements sombres du mouvement « black lives matter »pourraient malheureusement se reproduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *