Biden élu grâce à la fraude ? Trump ne reconnait pas la défaite proclamée par les médias.

Ce dimanche 8 novembre, la plupart des médias proclame la victoire du candidat démocrate. Biden élu grâce à la fraude ? On est en droit de se poser la question. Le président Trump refuse pour l’instant de reconnaitre sa défaite. Les médias ont choisi leur camp depuis longtemps, mais est-ce à eux de décider du vainqueur ? Quid des nombreuses accusations de fraudes dans certains états clefs ? Trump accuse en effet les démocrates d’essayer de lui « voler » l’élection depuis plusieurs jours

De toute façon, rien n’est officiel pour l’instant. Ce ne sont pas les médias qui proclament les résultats, surtout lorsqu’il y a des recours.

(c) associated press

Manipulations médiatiques

Les sondages et les médias nous prédisaient depuis des mois une victoire écrasante des démocrates. Une « vague bleue », la couleur des démocrates en opposition au rouge républicain. Or nous constatons déjà qu’il n’y a pas eu ce raz-de-marée démocrate. Le score est un des plus serrés de l’histoire des élections américaines. Actuellement les mêmes médias qui supportaient la candidature de Biden font comme s’il n’y avait rien de suspect dans cette élection. Ils ne font que qualifier les doutes des républicains d’allégations infondées. Pourtant des recours ont été déposés par Trump dans plusieurs états, et ce dernier envisage de saisir la Cour Suprême des États-Unis. Cette dernière comprend 9 juges dont 6 républicains depuis la nomination d’ Amy Coney Barrett.

Cour Suprême des USA

Biden et fraude, le doute persiste.

Biden accusé de fraude par Trump, pourquoi ces accusations ? Tout d’abord les écarts sont très minces dans de nombreux états, et a minima il peut donc y avoir des erreurs. Un recompte dans ces états se justifie donc déjà pour éviter l’erreur humaine.

Mais il n’y a pas que l’erreur qui est possible. De nombreuses malversations sont avérées. Votes postaux arrivés en retard, lieux de dépouillement masqués, votes de personnes décédées… Il y a beaucoup à vérifier. Pennsylvannie, Michigan, Wisconsin, de nombreux recours sont déjà déposés. La bataille juridique commence et Trump ne lâchera rien !

On notera notamment les 130.000 bulletins arrivés par courrier au Michigan, tous pour Biden, faisant passer subitement le candidat démocrate en tête dans cet état. Plus que douteux !

538 grands électeurs voteront le 14 décembre

Pour rappel l’élection du président américain est au suffrage universel indirect. Ce sont en fait les 538 grands électeurs qui voteront le 14 décembre 2020 pour élire le président des États-Unis d’Amérique. Pour l’instant le 46ème président n’est pas élu. Le comportement des médias est donc une fois de plus honteux. Occulter les recours c’est faire un dénis de démocratie, un de plus pour les médias mainstream, aux USA comme en Europe…

Gardons espoir !

Rien n’est perdu. Les États-Unis sont encore un état de droit. Les journalistes et l’État-profond ne décideront pas à la place du peuple américain. Quelques vidéos intéressantes ci-dessous, en commençant par l’excellente chaine de TVLibertés :

TVLibertés : coup d’état mondial ou défaite à la loyale ?
Michael Flynn accuse
Traduction par « croix du sud »
Biden et l’état profond, Sud Radio

Trump / Biden : pas de vague démocrate !

Pas de « vague bleue ». L’élection pour la présidentielle américaine est en cours, on compte encore les bulletins. Trump déjoue les pronostics et est au coude à coude avec Biden !

États rouges pour Trump, bleus pour Biden. Situation le 04/11 à 15h00, heure de Paris.

Preuve de la manipulation des médias

Qui gagnera cette élection ? Il est trop tôt pour le dire. Cependant on peut déjà constater que les médias dominants ont mentis, aux États-Unis comme en Europe et ailleurs dans le monde… Si la déferlante pronostiquée avait eu lieu, les résultats seraient déjà connus aujourd’hui. Or il n’en est rien, et les médias « mainstream » nous préparent déjà à des résultats tardifs. On devra sans doute attendre plusieurs jours, notamment à cause des nombreux votes par correspondance.

Trump va-t-il gagner? Souhaitons-le. Quoi qu’il en soit les mensonges des médias et des instituts de sondage auront été révélés.

Accusations de fraude

Des irrégularités auraient pu être commises par les démocrates. Trump accuse en effet ces derniers de fraude. Le président américain a déclaré avoir gagné mais il accuse les démocrates de vouloir « voler » l’élection. Il serait donc prêt à déposer un recours devant la Cour Suprême.

Par exemple au Wisconsin, un « lot » de 100.000 bulletins livré au bureau de vote ne contenait que des votes pour Biden, pour le moins étrange…

Les résultats se feront attendre

La seule certitude que nous ayons ce mercredi soir est que les résultats vont arriver tard. Nous ne serons probablement sûrs de rien avant jeudi voire vendredi.

De plus, compte tenu des résultats très serrés dans certains états, de l’importance du vote par correspondance et d’un éventuel recours lié aux soupçons de fraude, on pourrait attendre longtemps la nomination officielle du 46e président des USA …

Pour rappel, la Cour Suprême américaine est très majoritairement républicaine. Trump n’a pas dit son dernier mot…

Souhaitons surtout qu’en cas de défaite démocrate il n’y ait pas de violences aux États-Unis. Les black blocks risquent en effet de refuser la défaite du mondialiste Biden… Les évènements sombres du mouvement « black lives matter »pourraient malheureusement se reproduire.

J-2 : prions pour Trump

Les élections approchent dans le pays le plus puissant du monde, résultats ce mardi 03 novembre.

Confinement face à une épidémie proche d’une grippe, égorgements dans les rues et les Églises de France, l’actualité est très lourde.

Le combat entre le bien et le mal se poursuit, plus fort que jamais.

Prions pour la victoire de Donald Trump, Prions pour la victoire du bien !

Dictature sanitaire : Virginie Vota s’exprime dans une vidéo

La « YouTubeuse » et patriote Virginie Vota a publié une nouvelle vidéo au sujet de la dictature sanitaire. C’est en effet l’idée maitresse de Virginie de prouver que l’état d’urgence sanitaire est en fait ni plus ni moins la mise en place d’une dictature. Alors qu’un reconfinement se préparerait, et pourrait être annoncé demain (27/10), elle fait un bilanédifiant de la situation.

État d’urgence sanitaire ou dictature sanitaire ?

On peut légitimement se poser cette question. L’état d’urgence est prolongé et permet au gouvernement de faire ce qu’il veut, et gouverner par décrets. Le taux de mortalité du (de la) COVID a beau être proche de celui de la grippe saisonnière, nos dirigeants sont décidés à ruiner l’économie et à nous fliquer.

Arguments fallacieux

Une épidémie se juge au nombre de décès, comme le disent beaucoup de médecins comme Didier Raoult, Jean-François Toussaint et bien d’autres. Or comme il n’y a plus assez de morts, on compte aujourd’hui les cas positifs, avec des tests plus que douteux. Le nombre de faux positifs est en effet énorme. Quant au vaccin, qui sera probablement obligatoire, se pose la question de son efficacité mais aussi de sa dangerosité.

Pourquoi ?

Pourquoi des gouvernements choisissent ils de confiner sans raison valables. Selon certains l’objectif est de terroriser la population pour mieux la contrôler. Selon François Asselineau, il s’agirait de creuser la dette pour rendre inévitables les privatisations et la vente de notre pays aux marchés.

Charles Gave explique la théorie de QAnon en direct sur Sud-Radio !

Charles Gave explique la théorie de QAnon en direct sur Sud-Radio le 22 octobre dernier ! Alors que tous les comptes QAnon sont censurés sur FaceBook, YouTube et de nombreux réseaux sociaux, le « complot » ressort sur Sud Radio !

Biden et son ordinateur, les complots d’Obama et de Clinton, tout y passe !!! Une dénonciation du plan de l’état-profond en bonne et due forme par M. Gave.

Partagez massivement !!!

Robert Kennedy Jr : Message pour la liberté et l’espoir.

Robert-Francis Kennedy Jr a publié samedi 24 octobre un message pour la liberté et l’espoir. Il dénonce la censure et les attaques contre la liberté d’expression, et surtout l’exploitation de la crise du COVID-19. Robert F. Kennedy s’en prend notamment à « Big Pharma », Mark Zuckerberg et Facebook, Jeff Bezos d’Amazon et évidemment Bill Gates ! Nous avions déjà partagé ici le discours de R. Kennedy à Berlin, où il dénonçait la manipultion liée à la pandémie. Cette fois-ci il parle de coup d’état… Regardez l’intégralité du nouveau discours du neveu de JFK et partagez-le massivement !

Nouvelle déclaration choc du neveu de JFK ! Traduction par Miniver sur YouTube

Censure de Radio Québec sur YouTube : la liberté d’expression recule, la dictature progresse…

Censure de Radio Québec et des DéQodeurs, censure de QAnon. La chaîne « Radio-Québec » animée par Alexis Cossette-Trudel a été fermée par YouTube, et sur FaceBook. La chaîne des DéQodeurs a également disparu. Après les chaînes de Soral ou Dieudonné déjà récemment fermées, le censure poursuit son œuvre néfaste. Que l’on soit d’accord ou non avec ces personnes, force est de constater que la liberté d’expression est mise à mal. Les gens sont censurés voire emprisonnés pour leurs opinions.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué d’Alexis Cossette-Trudel concernant la fermeture de ses comptes sur YouTube et FaceBook.

Censure de Radio Québec = censure de QAnon

Alexis Cossette-Trudel est spécialisé dans le suivi de la politique américaine. Supporter de Donald Trump dans son combat anti-mondialiste, Alexis suit tout particulièrement le mouvement QAnon aux USA. De fait, il en est le principal promoteur dans la sphère francophone, avec des centaines de milliers d’abonnés. De nombreux français ont d’ailleurs découvert QAnon grâce à lui. Évidemment, Alexis est catalogué de « complotiste » par les bien-pensants du monde politico-médiatique depuis toujours. Une fois de plus, le système préfère la censure à l’argumentation. Les DéQodeurs, animés par Léonard, étaient les leaders en France sur le suivi de QAnon…

Si les patriotes ds USA de France ou d’ailleurs ont tort, pourquoi les faire taire ? Si QAnon est un mouvement de dangereux complotistes, pourquoi ne pas les contredire ou les laisser se ridiculiser.

Qui décide ce que l’on a le droit de dire ou pas ? Sommes nous toujours en démocratie ?

Moyens alternatifs à utiliser pour poursuivre le combat

Continuez à suivre Radio-Québec sur d’autres réseaux :

Et comme l’argent est le nerf de la guerre, faites un don à Radio Québec :

Sur PayPal (@AlexisCossette) : https://www.paypal.com/paypalme/alexiscossette

Pour les « DéQodeurs » :

Site internet « DisSept » : https://www.dissept.com/

Site internet des DéQodeurs, lives disponibles en streaming…

Boycott des censeurs

Quelle est la solution ? On peut se sentir impuissants et isolés face à la censure des mastodontes des réseaux sociaux. Mais il y a pourtant une solution, les frapper là où cela fait mal. Censurons les réseaux eux mêmes censeurs et changeons de plateformes.

Suivons les censurés sur leurs sites internets ou d’autres réseaux. Si nous arrêtons de nous connecter chez les censeurs ils changeront de politique ou disparaitront…

Macron annonce un mois de couvre-feu, mesure sanitaire ou dictature ?

Emmanuel Macron a annoncé le 14 octobre soir la mise en place d’un couvre-feu pour 4 semaines. Ce couvre-feu commencera samedi 17 en Île de France et dans 8 agglomérations : Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Saint-Etienne, Aix-Marseille, Rouen et Toulouse. Cette mesure exceptionnelle, qui rappellera aux plus anciens l’occupation nazie, est pourtant contestée par de nombreux spécialistes. Le Pr. Raoult notamment défend depuis longtemps l’idée de l’inutilité du confinement et donc du couvre-feu…

1940, occupation allemande et mise en place du couvre-feu
1954-1962 Guerre d’Algérie
Macron 2020, le retour du couvre-feu…

Lutte contre une pandémie ou mise en place de la dictature ?

Certains se posent légitimement cette question. De nombreux experts comme les professeurs Raoult, Toussaint ou Perronne, le Dr. Toubiana et bien d’autres contestent la gravité de l’épidémie. Pourquoi le gouvernement s’acharne-t-il malgré tout à prendre des mesures inutiles mais désastreuses pour l’économie ?

Bientôt affichage obligatoire dans les rues et les maisons ?

Denis Jacquet :  » Nous sommes en dictature « , sur RT France.

Pompeo annonce la déclassification des 33.000 emails effacés par Hillary Clinton

Mike Pompeo, secrétaire d’état des USA, annonce la déclassification des 33.000 emails effacés par Hillary Clinton. Pompeo est actuellement l’équivalent de notre ministre des affaires étrangères, et il est l’ancien directeur de la CIA. Pour rappel en 2016, Hillary Clinton, alors candidate à la présidentielle contre Trump, avait stocké des courriels classifiés sur un serveur privé non sécurisé. Elle était ancienne secrétaire d’état sous Obama, et beaucoup de ces emails contiendraient des informations très confidentielles. Hillary aurait donc potentiellement divulgué des secrets d’états à des puissances étrangères. Elle a cependant essayé d’effacer ces mails, arguant qu’il s’agissait de courriers privés… Ce que conteste l’administration Trump.

Mike Pompeo, secrétaire d’état des USA

Obama Gate et Russia Gate

Cette déclaration de Pompeo remet sur le devant de la scène le scandale des e-mails de 2016, et la tentative de diversion démocrate avec l’invention de la fausse collusion Trump-Poutine. Regardez la vidéo ci dessous qui résume la situation :

Emails d’Hillary Clinton : « je ne savais pas que c’était confidentiel »

Pour rappel, l’ex première dame des États-Unis, devenue chef de la diplomatie du pays, ne connaissait pas les règles de protection du secret… Elle avait déclaré pour sa défense ne pas savoir que le « C » visible sur ses courriels voulait dire « Confidentiel ». Cela semble évidemment peu crédible. Si c’est vrai cela prouve une grave incompétence. Si elle ment elle pourrait même être accusée de trahison. Trump a d’ailleurs souvent demandé sa condamnation et son emprisonnement… 

Dernière ligne droite pour Trump

Les élections présidentielles auront lieu le 3 novembre prochain. Donald Trump qui a guéri du Coronavirus va devoir sortir ses cartes maîtresses dans cette dernière ligne droite…

Donald Trump : « n’ayez pas peur du virus ! »

Fausse accusation de collusion avec la Russie, exagération de la létalité du virus, tous les mensonges ont été bons pour essayer de décrédibiliser Trump. Les démocrates vont maintenant devoir faire face à la vérité. Nous attendons tous avec impatience de pouvoir lire ces courriels…

Autres sources :

Sur les courriels d’Hillary Clinton :

Biden à Trump : « Tu vas la fermer mec ? »

Lors du chaotique premier débat entre Trump et Biden, ce dernier a déclaré au président : « tu vas la fermer mec ? ». « Will you shut up man » en anglais. Biden, accusé d’agressions sexuelles et surnommé « sleepy Joe » par le président Trump, a également traité son adversaire républicain de « clown », « menteur« , « caniche de Poutine » ou lui a encore dit « Il n’y a rien d’intelligent en vous » … Affligeant de la part du candidat démocrate, pourtant présenté comme plus poli que Trump par les médias.

vidéo YouTube « The Guardian »

Deux poids, deux mesures des médias

Trump, désigné par les médias dominants comme incontrôlable, impulsif et impoli s’est donc fait insulter par Biden. L’animateur du débat n’a eu aucune réaction lorsque le candidat démocrate a insulté le président américain. Aurait-il eu la même patience avec Donald Trump ?

La plupart des médias internationaux n’ont d’ailleurs pas condamné Biden, justifiant même ses propos. Là encore, autant dire qu’ils n’auraient pas eu la même indulgence avec Trump.

Vente de T-shirt

Incroyable mais pourtant vrai ! Avant même la fin du débat, l’équipe de Biden vendait déjà des T-shirts « will you shut up man ».

article BFM

Presque toute la presse bien pensante trouve évidemment cela très drôle. Encore une fois, imaginez que les républicains fassent la même chose contre Biden… L’indignation serait générale !!!

Souvenons nous cependant qu’en 2016 les médias étaient déjà tous anti-Trump. Cela n’a pas empêché le républicain de gagner. Croisons les doigts pour 2020 !

À voir également sur QAnon-FR.com :