Censure de Radio Québec sur YouTube : la liberté d’expression recule, la dictature progresse…

Censure de Radio Québec et des DéQodeurs, censure de QAnon. La chaîne « Radio-Québec » animée par Alexis Cossette-Trudel a été fermée par YouTube, et sur FaceBook. La chaîne des DéQodeurs a également disparu. Après les chaînes de Soral ou Dieudonné déjà récemment fermées, le censure poursuit son œuvre néfaste. Que l’on soit d’accord ou non avec ces personnes, force est de constater que la liberté d’expression est mise à mal. Les gens sont censurés voire emprisonnés pour leurs opinions.

Vous trouverez ci-dessous un communiqué d’Alexis Cossette-Trudel concernant la fermeture de ses comptes sur YouTube et FaceBook.

Censure de Radio Québec = censure de QAnon

Alexis Cossette-Trudel est spécialisé dans le suivi de la politique américaine. Supporter de Donald Trump dans son combat anti-mondialiste, Alexis suit tout particulièrement le mouvement QAnon aux USA. De fait, il en est le principal promoteur dans la sphère francophone, avec des centaines de milliers d’abonnés. De nombreux français ont d’ailleurs découvert QAnon grâce à lui. Évidemment, Alexis est catalogué de « complotiste » par les bien-pensants du monde politico-médiatique depuis toujours. Une fois de plus, le système préfère la censure à l’argumentation. Les DéQodeurs, animés par Léonard, étaient les leaders en France sur le suivi de QAnon…

Si les patriotes ds USA de France ou d’ailleurs ont tort, pourquoi les faire taire ? Si QAnon est un mouvement de dangereux complotistes, pourquoi ne pas les contredire ou les laisser se ridiculiser.

Qui décide ce que l’on a le droit de dire ou pas ? Sommes nous toujours en démocratie ?

Moyens alternatifs à utiliser pour poursuivre le combat

Continuez à suivre Radio-Québec sur d’autres réseaux :

Et comme l’argent est le nerf de la guerre, faites un don à Radio Québec :

Sur PayPal (@AlexisCossette) : https://www.paypal.com/paypalme/alexiscossette

Pour les « DéQodeurs » :

Site internet « DisSept » : https://www.dissept.com/

Site internet des DéQodeurs, lives disponibles en streaming…

Boycott des censeurs

Quelle est la solution ? On peut se sentir impuissants et isolés face à la censure des mastodontes des réseaux sociaux. Mais il y a pourtant une solution, les frapper là où cela fait mal. Censurons les réseaux eux mêmes censeurs et changeons de plateformes.

Suivons les censurés sur leurs sites internets ou d’autres réseaux. Si nous arrêtons de nous connecter chez les censeurs ils changeront de politique ou disparaitront…

Pompeo annonce la déclassification des 33.000 emails effacés par Hillary Clinton

Mike Pompeo, secrétaire d’état des USA, annonce la déclassification des 33.000 emails effacés par Hillary Clinton. Pompeo est actuellement l’équivalent de notre ministre des affaires étrangères, et il est l’ancien directeur de la CIA. Pour rappel en 2016, Hillary Clinton, alors candidate à la présidentielle contre Trump, avait stocké des courriels classifiés sur un serveur privé non sécurisé. Elle était ancienne secrétaire d’état sous Obama, et beaucoup de ces emails contiendraient des informations très confidentielles. Hillary aurait donc potentiellement divulgué des secrets d’états à des puissances étrangères. Elle a cependant essayé d’effacer ces mails, arguant qu’il s’agissait de courriers privés… Ce que conteste l’administration Trump.

Mike Pompeo, secrétaire d’état des USA

Obama Gate et Russia Gate

Cette déclaration de Pompeo remet sur le devant de la scène le scandale des e-mails de 2016, et la tentative de diversion démocrate avec l’invention de la fausse collusion Trump-Poutine. Regardez la vidéo ci dessous qui résume la situation :

Emails d’Hillary Clinton : « je ne savais pas que c’était confidentiel »

Pour rappel, l’ex première dame des États-Unis, devenue chef de la diplomatie du pays, ne connaissait pas les règles de protection du secret… Elle avait déclaré pour sa défense ne pas savoir que le « C » visible sur ses courriels voulait dire « Confidentiel ». Cela semble évidemment peu crédible. Si c’est vrai cela prouve une grave incompétence. Si elle ment elle pourrait même être accusée de trahison. Trump a d’ailleurs souvent demandé sa condamnation et son emprisonnement… 

Dernière ligne droite pour Trump

Les élections présidentielles auront lieu le 3 novembre prochain. Donald Trump qui a guéri du Coronavirus va devoir sortir ses cartes maîtresses dans cette dernière ligne droite…

Donald Trump : « n’ayez pas peur du virus ! »

Fausse accusation de collusion avec la Russie, exagération de la létalité du virus, tous les mensonges ont été bons pour essayer de décrédibiliser Trump. Les démocrates vont maintenant devoir faire face à la vérité. Nous attendons tous avec impatience de pouvoir lire ces courriels…

Autres sources :

Sur les courriels d’Hillary Clinton :

Biden à Trump : « Tu vas la fermer mec ? »

Lors du chaotique premier débat entre Trump et Biden, ce dernier a déclaré au président : « tu vas la fermer mec ? ». « Will you shut up man » en anglais. Biden, accusé d’agressions sexuelles et surnommé « sleepy Joe » par le président Trump, a également traité son adversaire républicain de « clown », « menteur« , « caniche de Poutine » ou lui a encore dit « Il n’y a rien d’intelligent en vous » … Affligeant de la part du candidat démocrate, pourtant présenté comme plus poli que Trump par les médias.

vidéo YouTube « The Guardian »

Deux poids, deux mesures des médias

Trump, désigné par les médias dominants comme incontrôlable, impulsif et impoli s’est donc fait insulter par Biden. L’animateur du débat n’a eu aucune réaction lorsque le candidat démocrate a insulté le président américain. Aurait-il eu la même patience avec Donald Trump ?

La plupart des médias internationaux n’ont d’ailleurs pas condamné Biden, justifiant même ses propos. Là encore, autant dire qu’ils n’auraient pas eu la même indulgence avec Trump.

Vente de T-shirt

Incroyable mais pourtant vrai ! Avant même la fin du débat, l’équipe de Biden vendait déjà des T-shirts « will you shut up man ».

article BFM

Presque toute la presse bien pensante trouve évidemment cela très drôle. Encore une fois, imaginez que les républicains fassent la même chose contre Biden… L’indignation serait générale !!!

Souvenons nous cependant qu’en 2016 les médias étaient déjà tous anti-Trump. Cela n’a pas empêché le républicain de gagner. Croisons les doigts pour 2020 !

À voir également sur QAnon-FR.com :

Trump nomme la conservatrice Amy Coney Barett à la Cour Suprême, les démocrates enragent !

Le président américain Donald Trump nomme la juge conservatrice Amy Coney Barett à la Cour suprême des États-Unis. Cette catholique pratiquante, âgée de 48 ans et mère de 7 enfants, est une juriste expérimenté politiquement classée à droite. Cette nomination doit être validée par le Sénat. Ce dernier ayant une majorité républicaine, cela devrait être une formalité malgré l’appel de Joe Biden à rejeter la candidate.

Donald Trump et la juge Amy Coney Barett

Une juge « ultra-conservatrice » selon les médias politiquement corrects

Catholique pratiquante et mère de 7 enfants (dont 2 haïtiens adoptés), la juge Barett excite les critiques des démocrates et des médias bien-pensants. Au lieu de reconnaitre ses compétences et son expérience dans le domaine du droit, on la qualifie d’ « ultra-conservatrice » voire réactionnaire. Peut-être nous dira-t-on bientôt qu’elle est néo-nazie parce qu’elle aime son pays et qu’elle est choisie par Trump… Évidemment elle tranche avec la juge qu’elle remplace à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg. Cette dernière, décédée à l’âge de 87 ans, originaire d’une famille de juifs russes, était connu comme féministe et pro avortement. Elle est donc qualifiée de « progressiste » en opposition à sa remplaçante catholique « ultra-conservatrice »… Malheureusement pour les bien-pensants supporter de Black Lives Matter on ne pourra pas accuser la juge Barett de racisme, elle qui a adopté deux enfants haïtiens…

Biden demande au Sénat de ne pas valider cette nomination

Le candidat démocrate Joe Biden, « sleepy Joe » comme l’appelle Trump s’est donc réveillé pour s’opposer à cette nomination. Le Sénat à majorité républicaine devrait pourtant valider ce choix. On ne voit d’ailleurs pas pourquoi il faudrait attendre les élections. Ce n’est pas la Cour suprême qui va élire le président, mais 538 grands électeurs élus par le peuple américain.

Trump réclame un contrôle anti-dopage de Biden avant le débat de mardi

Le débat pré-électoral télévisé aura lieu mardi 29 septembre entre les 2 candidats. Biden étant un habitué des endormissements en direct, Trump réclame un contrôle anti-dopage du démocrate avant son passage à la télé. Une déclaration choc de plus du président américain qui promet un débat d’anthologie, n’en doutons pas… Vivement mardi !

Vidéo RT en cliquant ici.

Trump s’exprime sur QAnon : ils aiment notre pays !

Donald Trump s’est pour la première fois exprimé publiquement sur QAnon. Lors d’une conférence de presse le 19 août dernier, une journaliste lui a demandé ce qu’il pensait du mouvement QAnon. Le président a déclaré qu’il en avait entendu parler, « Je crois qu’ils m’aiment bien, j’apprécie cela ». Et aussi : « Ils aiment notre pays ».

Vidéo YouTube en cliquant sur l’image
Vidéo YouTube, version traduite en français par « Fils de pangolin »

Intérêt tardif des médias

Trump feint évidemment ne pas bien connaitre le mouvement QAnon. Il donne en effet souvent des signes en lien avec QAnon, comme ses références innombrables au nombre 17. La question est de savoir pourquoi les journalistes ne lui en parle que maintenant alors que le premier post de Q date d’octobre 2017… Va-t-il se passer quelque chose prochainement ? Encore une affaire à suivre dans les mois précédents l’élection américaine.

L’essentiel de sa déclaration

« J’ai entendu dire que ce sont des gens qui aiment leur pays, des patriotes. Je ne sais pas grand-chose d’eux à part qu’il paraît qu’ils m’aiment bien…  et ça ça me plaît!« , déclare le président-candidat, et l’échange avec la journaliste qui l’interroge ne s’arrête pas là. Elle lui demande ce qu’il pense du cœur de la théorie des QAnon, ce soi-disant complot sataniste, pédophile et libéral. Trump lui répond très calmement qu’il n’a « pas entendu parler de ça« , mais il fait mine de se demander : « Est-ce que c’est censé être une mauvaise ou une bonne chose ? » Et il poursuit : « Si je peux aider à sauver le monde, ça me va! D’ailleurs, dit encore Trump, c’est ce qu’on fait ici : on sauve le monde contre une philosophie radicale de gauche qui est en train de détruire notre pays« .

Fusillade à la Maison Blanche, QAnon Storm is coming ?

Lundi 10 août, le président américain Donald Trump a été évacué de la salle de conférence de presse suite à une fusillade à l’extérieur de la Maison Blanche. Les services secrets ont ouvert le feu sur un individu probablement armé. La situation sous contrôle, Trump est revenu quelques minutes plus tard pour expliquer la situation aux journalistes.

Évènement anodin ou signe annonciateur ?

Cet évènement peut paraitre anodin, et c’est peut-être le cas. Cependant d’autres signes troublants sont à noter. Les élections approchent et les évènements s’accélèrent. Trump est attaqué injustement sur la gestion de la crise du COVID. Ses adversaires tentent également d’exploiter la manipulation « Black Lives Matter« .

Plus récemment, le 6 août, Donald Trump a quitté la maison blanche dans une curieuse mise en scène devant le personnel rassemblé. Il a ensuite fait des déclarations étonnantes lors de la visite d’une usine Whirlpool. Il a notamment déclaré « j’ai beaucoup de très très riches ennemis, c’est peut-être la dernière fois que vous me voyez pour un certain temps ».

« So I have a lot of enemies out there. This may be the last time you’ll see me for a while. A lot of very, very rich enemies, but they are not happy with what I’m doing » D.Trump. Déclaration faite devant 17 machines à laver, 17=Q. Étrange… Quelque chose se prépare, se sent-il menacé ?

La retranscription officielle et intégrale du discours sur le site de la Maison Blanche : https://www.whitehouse.gov/briefings-statements/remarks-president-trump-whirlpool-corporation-manufacturing-plant/

Trump devant 17 cartons Whirlpool le 6 août. Q étant la 17e lettre de l’alphabet…

La tempête QAnon arrive ?

The storm is coming ? Beaucoup attendent la tempête QAnon depuis des mois (voire plus). Ces déclarations et agissements du président des USA signifiraient pour certains une accélération des évènements. Comme déjà évoqué sur notre site, les élections approchent à grand pas. Si les révélations tant attendues ne se produisent pas rapidement, il pourrait être trop tard face aux manipulations politico-médiatiques anti-Trump.

Pour plus de détails, excellent article d’E&R ici :

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Trump-evacue-en-pleine-conference-de-presse-apres-des-tirs-a-l-exterieur-de-la-Maison-Blanche-60470.html

Affaire Epstein vue par Marcel D.

L’affaire Epstein. Normalement tout le monde ici en a entendu parler. Le lien avec le combat QAnon est évident.

Une île avec de très (trop) jeunes filles, un supposé agent du Mossad, un jet privé emprunté par Clinton, Gates et beaucoup d’autres et un « suicide » en prison…

La réalité dépasse la fiction !!

Regardez la dernière vidéo de Marcel D. sur le sujet. Excellente comme d’habitude, elle vous donne les grandes lignes de cette affaire en 10 minutes et en 4-4-2 !

Affaire Epstein par Marcel D., vidéo YouTube

Comme toujours, cette vidéo drôle et rythmée est cependant factuelle et sourcée. N’hésitez pas à vérifier et à approfondir le sujet, vous ne serez pas déçus…

Trump contre état-profond, la dernière ligne droite…

Les élections américaines approchent à grand pas, et beaucoup y voient la dernière ligne droite du combat de Donald Trump contre l’état profond. Celui qui pourrait incarner la dernière chance de l’Amérique et peut être du monde de terrasser les mondialistes a pourtant de nombreux défis à relever.

Attaques de toutes parts

Alors que le bilan économique du président républicain était extrêmement positif, la crise du COVID et les émeutes raciales sont arrivées au meilleur moment pour les démocrates. Devant la faiblesse de leur candidat, Joe Biden, la meilleure stratégie des démocrates est en effet de faire voter contre Trump. Ils vont donc essayer de noircir son bilan en s’appuyant sur ces récentes crises.

Vous trouverez dans la vidéo de TVLibertés ci-dessous, une excellente analyse de cette dernière ligne droite vers les élections prévues en novembre – sauf report ? Trump accuse en effet la généralisation prévue du vote par correspondance de favoriser la triche électorale (article courrier international)

Plus généralement QAnon-France vous encourage à regarder et partager les émissions de TVLibertés, chaine alternative clairement anti-mondialiste dans l’esprit QAnon !

N’hésitez pas non plus à visiter la boutique QAnon-FR pour nous soutenir.

La manipulation Black Lives Matter

Après les mensonges et les manipulations liées au CORONAVIRUS, un nouveau sujet occupe le devant de la scène médiatique. Le mouvement Black Lives Matter est pourtant une nouvelle énorme manipulation, orchestrée par « l’État-Profond« .

L’affaire George Floyd

George Floyd, noir américain, est décédé le 25 mai 2020 lors de son arrestation par des policiers. Il a été étouffé notamment par un policier blanc, Derek Chauvin, qui a maintenu une pression sur le cou de Floyd pendant plus de 8 minutes, malgré les plaintes de ce dernier qui expliquait ne pas pouvoir respirer. L’affaire a été suffisamment relayée par tous les médias pour que nous n’ayons pas besoin de revenir dessus ici.

Les policiers vont être jugés mais le fait qu’ils aient commis des fautes ne semble cependant faire aucun doute. Notamment, le comportement de Chauvin parait indéfendable et sa condamnation inévitable. En aucun cas le but de cet article n’est de défendre Chauvin ou tout autre violence policière illégitime. En revanche nous allons voir en quoi le mouvement « Black Lives Matter » récupère cet évènement malheureux pour manipuler l’opinion à grand renfort de mensonges dans les domaines historiques et sociaux et avec l’appui de l’état-profond et des médias.

Qui était George Floyd ?

Même si cela ne justifie en rien ce qui lui est arrivé, il est tout de même intéressant de savoir qui était George Floyd. Il s’avère que ce dernier n’était pas un enfant de cœur, c’est le moins que l’on puisse dire… Cette homme avait en effet commis de nombreux délits et crimes. Il avait plusieurs condamnations à de la prison ferme, notamment pour trafic de drogue, braquage et vol à main armé. Il s’est notamment « illustré » en menaçant sa victime, une femme enceinte, en lui plaçant son pistolet sur le ventre. Celui que ses amis qualifient de « gentil » et qui est peint sur les murs des villes du monde entier avec des ailes d’anges a posé le canon d’une arme sur le ventre d’une femme enceinte. Un vrai saint… Le jour de son arrestation, des commerçants l’accusaient de les avoir payés avec de la fausse monnaie. D’où l’intervention de la police de Minneapolis, avec le résultat que l’on sait malheureusement. Il faut cependant admettre que si on ne respecte pas la loi, on a plus souvent à faire avec la police. Si on est souvent arrêté par la police, on augmente statistiquement ses « chances » d’être victime d’une bavure.

Le policier Derek Chauvin et George Floyd

Accident ou crime raciste ?

Il nous faudra attendre les conclusions du procès des policiers pour en savoir plus. Il semble cependant évident que ce n’est pas un accident mais un homicide. Homicide probablement involontaire, Chauvin se sachant filmé au moment des faits. La motivation était-elle raciste ? Nous n’aurons probablement jamais la réponse, seul Chauvin peut y répondre. Ce n’est évidemment pas à exclure. Mais même si Chauvin avouait sa motivation raciste, cela justifie-t-il le mouvement « Black Lives Matter », ses revendications et ses débordements ?

Poste de police en flammes à Los Angeles
Commerce en flammes en marge de manifestations BLM aux USA
Incendie de Minneapolis par des manifestants « Black Lives Matter »

Y a-t-il des policiers racistes aux États-Unis ? Bien sûr que oui. Ce racisme de la police est-il systémique ? Bien évidemment non. Des bavures policières arrivent dans tous les pays du monde, même ceux avec une forte homogénéité raciale.

La réalité de la criminalité aux USA

Les États-Unis autorisent les statistiques ethniques (ou raciales). Selon le recensement de 2010 il y a aux USA :

  • 64% de blancs
  • 16% d’hispaniques
  • 13% de noirs
  • 7% d’asiatiques et autres

On constate aussi que majoritairement les crimes sont perpétrés au sein de la même communauté. Les victimes de criminels blancs sont majoritairement des blancs, et les victimes de noirs sont des noirs. Les crimes sont principalement intracommunautaires.

Cependant il est intéressant d’étudier les crimes intercommunautaires. Prenons une étude menée de 2000 à 2010 aux USA, reprise notamment par le journal Le Monde. Il apparait nettement que bien que les noirs-américains ne représentent que 13 % de la population, ils commettent presque autant de crimes que les blancs pourtant presque 5 fois plus nombreux ! Proportionnellement, le risque pour un noir d’être arrêté par la police est beaucoup plus élevé que pour un blanc. Avec le risque que l’interpellation se passe mal, même si cela est malheureux et doit être évité et sanctionné.

La manipulation Black Lives Matter

S’il est légitime que les noirs américains (et les autres) demandent des comptes et exigent des sanctions contre les policiers fautifs, les débordements sont inacceptables. Même s’il était prouvé que Chauvin est raciste, les autres policiers blancs et les blancs en général n’ont pas à s’excuser de fautes qu’ils n’ont pas commises. Le mouvement BLM va jusqu’à reprocher aux blancs d’être des descendants d’esclavagistes. Or ils ne sont pas responsables de ce que leurs ancêtres ont fait il y a plusieurs siècles. D’autant plus que beaucoup de blancs descendent de colons arrivés après cette période. De la même manière, tous les noirs ne descendent pas d’esclaves…

Un des nombreux lynchages de blancs au cri de « Black Lives Matter »

Est-il normal d’incendier des Églises et des commissariats, brûler des commerces parce que le patron est blanc ? Tout cela au nom de l’anti-racisme ? A-t-on le droit d’exiger que des gens s’agenouillent par ce qu’ils sont blancs et donc supposé coupables de racisme ? Black Lives Matter ou All Lives Matter ?

Excellente vidéo Youtube de Greg Toussaint sur le sujet BLM

Beaucoup de voix s’élèvent pour dénoncer les dérives de ce mouvement, y compris chez des noirs américains ou d’autres noirs dans le monde. Nous vous proposons donc ici quelques vidéos mais vous pourrez en trouver des centaines d’autres.

Stéphane Édouard sur George Floyd, « je suis noir mais je ne suis pas George Floyd »
Soutien à TRUMP de certains membres de la communauté noire américaine

Nouvelle attaque des mondialistes contre Trump

L’état-profond, avec l’appui des médias sous contrôle, a déjà largement manipulé l’épidémie de Coronavirus pour s’en prendre aux nations en général et à Trump en particulier. Les mensonges sur cette crise sanitaire deviendront évidents même pour le plus grand nombre. Il fallait donc trouver un autre sujet de division pour faire diversion et empêcher la réélection du président Trump. La stratégie de l’oligarchie mondialiste ne change pas et après avoir exploité la peur des gens face au COVID ils attisent la haine raciale et créent le désordre. Selon de nombreux observateurs, le milliardaire George Soros serait derrière tout ça. Il financerait le mouvement BLM mais aussi la famille Traoré en France. Nous reparlerons de ces derniers dans un futur article sur Qanon-FR .com.

Trump vs Soros, réveil des nations ou victoire des mondialistes ?
Soutenez Qanon-FR, visitez notre boutique

Voir également sur le sujet :

Trump contre l’état-profond, déclaration choc !

Donald Trump a déclaré qu’il allait briser l’état-profond. Après l’échec de la tentative de destitution lancée contre lui par les démocrates et l’abandon des charges de collusion avec la Russie, bientôt la contre-attaque du président américain ? Interviewé le mai dernier, il a fait le point sur les échecs et les manipulations de ses adversaires. Mais le point marquant est lorsqu’il dit « j’ai une chance de briser l’état-profond ». Trump est bien contre un état-profond qui s’est allié aux démocrates pour l’abattre. Voir ci-dessous la vidéo traduite par E&R.

Vidéo Youtube traduite « FilsdePangolin »

Contre-attaque à venir ?

Les partisans de Trump et de QAnon attendent maintenant la riposte. Trump a tenu bon face aux attaques des démocrates et du « deep-state« . Il n’a pas été destitué. Il a été blanchi des accusations de collusion avec la Russie. Maintenant Clinton, Obama et d’autres doivent rendre des comptes…