Impeachment : Trump acquitté !

La procédure de destitution de Trump est terminée, l’impeachment a échoué, Trump est acquitté !

Le procès politique lancé par les démocrates pour disqualifier Donald Trump a donc échoué. L’accusation d' »incitation à l’insurrection », suite à l’invasion du Capitole le 6 janvier 2021, n’a donc pas été retenue contre l’ancien président américain. Les sénateurs ont voté hier, samedi 13 février, et la majorité des 2 tiers nécessaire n’a pas été atteinte. Il aurait fallu que 17 sénateurs républicains trahissent leur camp pour permettre la destitution, ce n’a heureusement pas été le cas. On pouvait pourtant craindre ce scenario, certains républicains se sentant plus proche d’un mondialisme de type « Bush » que du patriotisme Trumpiste. Mais pour la seconde fois la manœuvre de destitution de Trump a échoué.

Trump acquitté : Victoire contre l’état-profond

Trump acquitté ! Donald Trump et les patriotes américains ont donc remporté une grande victoire contre l’état profond. Les démocrates ont gagné les élections probablement grâce à la fraude, mais ils voulaient disqualifier Trump pour 2024. Ce dernier innocenté (à juste titre), il restera le champion républicains face à l’affreux Biden.

Biden, retour des mondialistes et de l’état-profond

Alors que le bilan de Trump était très positif économiquement malgré la crise sanitaire, tous les médias dominants présentent son mandat comme catastrophique. Concernant la politique extérieure, même constat positif. Cela faisait longtemps qu’un président américain n’avait pas déclenché de conflit. Trump s’est en cela très nettement démarqué de ses prédécesseurs, en particulier George W Bush et Barack Obama. Le nombre de bombes américaines larguées durant un mandat présidentiel est au plus bas depuis plusieurs décennies, autant de vies souvent innocentes sauvées. Pourtant qui présente Bush comme un pacificateur ? Pas les médias officiels à la solde des mondialistes… Obama qui a les mains couvertes de sang a lui obtenu le prix Nobel de la paix, allez comprendre…

En 2016, sous la présidence Obama, l’armée US a largué en moyenne 3 bombes par heure. Sacré score pour un prix Nobel de la paix.

Biden, mandat à suivre

On peut déjà parier que Biden satisfera le complexe militaro-industriel américain en relançant des conflits à travers le monde. Le tapis de bombe va tourner de plus belle !

Premières mesures déjà annoncées : réouvertures des vannes de l’immigration ou encore nomination d’un ministre transgenre… Retour en force de Black live matter à prévoir. Soros doit se frotter les mains !

Ministre adjoint à la santé nommé par Biden

Le combat continue !

Le combat contre les mondialistes continue. Soutenons Trump et les souverainistes du monde entier contre les mondialistes. En France aussi le combat doit se poursuivre face à la dictature sanitaire et aux restrictions de liberté qui se renforcent !

Destitution de Trump, la manipulation continue

Suite à « l’invasion » du congrès par des patriotes américains, une nouvelle procédure de destitution (impeachment) de Trump a été initiée. Trump et ses avocats demandent un arrêt de la procédure, celle-ci étant une manipulation des démocrates sans fondement.

En effet, si Trump n’est plus président des USA, un « impeachment » lui interdirait de se présenter en 2024 à une nouvelle élection présidentielle.

article Le Telegramme.fr

Accusations falacieuses

On reproche à Trump d’avoir tenté un coup d’état le 6 janvier dernier, lorsque quelques patriotes sont entrés au Capitole. Ces derniers n’ont fait que manifester leur révolte face aux soupçons de fraudes démocrates. Les citoyens ont le droit d’entrer au Capitole et ils n’ont pas fait preuve de violence. Beaucoup moins que le mouvement « Black Lives Matter« , mouvement pourtant encensé par les médias dominants. Le « 2 poids 2 mesures » continue.

Comparer cette invasion de citoyens exaspérés par la fraude à un coup d’état est une manipulation médiatique inacceptable. Ashli Babbitt, la supportrice de Trump abattue le 6 janvier au Capitole par la police restera dans l’oubli. C’est une patriote blanche américaine, ancienne militaire. Sa vie compte donc moins qu’un criminel multirécidiviste, noir toxicomane et acteur porno comme George Floyd…

Ashli Babbitt, ancienne militaire tuée par la police au Capitole le 6 janvier 2021, tombée dans l’oubli

Entre une patriote et un criminel, les médias choisissent le criminel. Que choisissent-ils entre la vérité et le mensonge ? Aussi bien pour les élections américaines que pour le COVID, mais aussi pour de nombreux autres sujets je pense que nous avons tous la réponse…

George Floyd, délinquant multirécidiviste, toxicomane et ancien acteur porno, héros des médias

Trump-Biden : Invasion du Capitole par les patriotes américains

Le mercredi 6 janvier, invasion du Capitole. Des supporters du président Donald Trump ont envahit le Capitole des États-Unis à Washington DC. Ces patriotes américains, venus des 4 coins du pays pour soutenir leur candidat face aux fraudes démocrates, sont entrés en masse dans l’équivalent de notre Assemblée Nationale, pendant le vote de confirmation de l’élection de Biden « l’imposteur », provoquant la fuite des représentants et l’arrêt de la séance du congrès. La police a tué une jeune femme, supportrice de Trump et de QAnon.

Ashli Babbitt, ancienne militaire américaine, supportrice de Trump et QAnon, tuée par la Police le 06/01/21.

Révolte face à la fraude et l’injustice = invasion du Capitole

De nombreux patriotes américains étaient venus à Washington pour assister à un discours de Trump. Ces derniers, exaspérés par la fraude démocrates et la complicité des médias « mainstream » ont donc envahit le congrès américain. Il faut cependant souligner le peu de violence exercée lors de cette manifestation, malgré les commentaires des médias dominants. Pour mémoire, 2 américains sur 5 pensent que des fraudes ont eu lieu, dont beaucoup de démocrates.

Invasion pacifique du Capitole le 06/01/21 par les patriotes américains

En tout cas aucune commune mesure avec les violences du mouvement « Black Lives Matter » ou BLM. Les médias qui ont fait preuves d’une grande indulgence avec BLM n’ont évidemment pas la même tolérance pour les « trumpistes », la plupart étant considérés comme des pecnots fascistes par la bien bienpensance mondialiste.

Pour les médias : les violences Black Lives Matter c’est bien, les manifestations de patriotes c’est mal…

Différence de traitement médiatique

Pour les médias mondialistes, toutes les vies ne se valent pas. Aucun doute que la patriote Ashli Babbitt sera vite oubliée, contrairement au délinquant George Floyd qui a fait la une des journaux et restera dans les mémoires comme un « héros » américain…

Pour ces médias dominants, toute les violences ne se valent pas. Les black blocs pourront continuer à casser et brûler aux États-Unis, en France et ailleurs sans risquer aucune réaction de la police. Les supporters de Trump ou de QAnon, les patriotes, les gilets jaunes pourront être battus, mutilés ou tués dans l’indifférence médiatique la plus totale…

Pour ces médias, toutes les révolutions ne se valent pas, la terreur de la Révolution Française c’est bien, les manifestations anti-fraude c’est mal…

Ashli Babbitt, mortellement blessée par la police, ne fera pas la une du Washington Post…
Des centaines de gilets jaunes ont été gravement blessés, avec la bénédiction des médias dominants

La situation vue par d’autres médias

i-Média / TVLibertés

Fraudes démocrates, Charles Gave fait le point et persiste

Charles Gave confirme sur TVLibertés son analyse sur les élections américaines. Pour lui la fraude démocrate ne fait aucun doute :

TVLibertés et Sud-Radio sont décidément en pointe dans la dénonciation des mensonges, aussi bien sur les élections américaines que sur le COVID19, l’immigration et bien d’autres sujets. N’hésitez pas à vous abonner !

Vous pouvez aussi soutenir la jeune chaine de Geoffrey, spécialisée sur QAnon :

Trump-Biden : Charles Gave explique la fraude démocrate.

Charles Gave démontre la fraude organisée par le camp de Biden. Dans une vidéo claire et argumentée, M. Gave explique que Biden n’est toujours pas élu, malgré les déclarations des médias dominants. À regarder et à partager massivement. La vérité doit triompher ! Trump a perdu une bataille médiatique mais il n’a pas perdu la guerre…

Charles Gave sur Sud-Radio (YouTube)

Fraude démocrate, Trump contre-attaque

Face à la fraude démocrate massive, Trump contre-attaque. Après les nombreuses interventions de son équipe de campagne et de ses avocats, c’est au tour du président d’être en première ligne. Le 2 décembre, lors d’une conférence de presse, Donald Trump s’explique. Dans une intervention qu’il qualifie de plus important de tous ses discours, il réitère ses accusations contre les démocrates. Au delà de la défense des 74 millions d’américains qui ont voté pour lui, il entend surtout défendre la démocratie américaine.

Discours de Donald Trump sur la fraude électorale (YouTube)

Général Delawarde : lettre de soutien à Trump

Le général Delawarde est l’ancien chef «Situation-Renseignement-Guerre électronique» à l’état-major interarmées de planification opérationnelle. Déjà connu pour ses positions critiques vis à vis de l’OTAN, il s’est cette fois exprimé sur l’élection présidentielle américaine. Sans se prononcer sur le vainqueur, ce dernier s’étonne cependant comme nous tous du fait que les médias désignent Biden sans le moindre doute. Pourtant des fraudes sont évidentes et devraient amener les médias à une certaine prudence… Il rejoint en cela le constat de QAnon-FR et de nombreux observateurs indépendants.

Le général Dominique Delawarde. Cliquez sur la photo pour lire l’intégralité de la lettre (Breizh-Info)

Fraude et élection de Biden

Le général français, fin connaisseur des USA pour y avoir vécu plusieurs années répond à 2 questions :

1 – Y-a-t-il eu fraude électorale et l’hypothèse d’un coup d’état visant à inverser le résultat de l’élection est -elle crédible ?
2 – Si Biden devait être élu le 8 décembre prochain et intronisé le 20 janvier 2021, quelles conséquences faudrait-il attendre de sa prise de pouvoir.

Nous vous invitons fortement à lire l’intégralité de sa lettre en allant sur un des liens suivants :

Trump : le combat continue

Les fraudes démocrates se confirment, mais Trump continue le combat avec son équipe. Regardez cette conférence de presse de l’équipe de campagne de Trump. Vous ne la verrez jamais sur nos médias dominants…

Vidéo YouTube : traduction de fils de pangolin

Fraudes démocrates : Trump continue le combat

Comme nous l’avons déjà dit ici, ce ne sont pas les médias qui décideront du vainqueur. L’équipe du président n’abandonnera pas et des millions d’américains sont derrière lui ! Partagez ces informations avec vos proches, faites éclater la vérité !

Trump/QAnon 2016-2020 : résumé en vidéo

Regardez cette vidéo sur Odysee.com, de la nouvelle chaîne « Se réveiller – C’est s’informer ». Ce montage résume très bien le combat de QAnon et de Trump contre l’état profond et les démocrates :

Video sur Odysee.com

Cette vidéo est une compilation de tous les évènements qui se sont déroulés depuis 2016 jusqu’à la mi-novembre 2020 :

  • Election américaine de 2016,
  • Les scandales liés à Hillary Clinton, Hunter Biden, Bengazhi,
  • L’affaire Epstein

Jusqu’à l’élection américaine de 2020, avec en bonus le point de vue de l’auteur sur la suite des évènements !

Face à la censure de Youtube, changez de plateforme !

DéQodeurs, Radio-Québec, E&R, Dieudonné… Toutes ces chaines et bien d’autres ont déjà été fermées par YouTube. La censure est devenue une habitude sur le plus célèbre site de partage de vidéos au monde apparemment aux ordres de l’état-profond. La solution ? Boycottons Youtube !

Odysee.com est une des solutions, plusieurs chaines proches de QAnon ont déjà fait ce choix.

Vous pouvez aussi télécharger l’application LBRY sur votre smartphone, qui vous permet de voir les vidéos Odysee.

Biden élu grâce à la fraude ? Trump ne reconnait pas la défaite proclamée par les médias.

Ce dimanche 8 novembre, la plupart des médias proclame la victoire du candidat démocrate. Biden élu grâce à la fraude ? On est en droit de se poser la question. Le président Trump refuse pour l’instant de reconnaitre sa défaite. Les médias ont choisi leur camp depuis longtemps, mais est-ce à eux de décider du vainqueur ? Quid des nombreuses accusations de fraudes dans certains états clefs ? Trump accuse en effet les démocrates d’essayer de lui « voler » l’élection depuis plusieurs jours

De toute façon, rien n’est officiel pour l’instant. Ce ne sont pas les médias qui proclament les résultats, surtout lorsqu’il y a des recours.

(c) associated press

Manipulations médiatiques

Les sondages et les médias nous prédisaient depuis des mois une victoire écrasante des démocrates. Une « vague bleue », la couleur des démocrates en opposition au rouge républicain. Or nous constatons déjà qu’il n’y a pas eu ce raz-de-marée démocrate. Le score est un des plus serrés de l’histoire des élections américaines. Actuellement les mêmes médias qui supportaient la candidature de Biden font comme s’il n’y avait rien de suspect dans cette élection. Ils ne font que qualifier les doutes des républicains d’allégations infondées. Pourtant des recours ont été déposés par Trump dans plusieurs états, et ce dernier envisage de saisir la Cour Suprême des États-Unis. Cette dernière comprend 9 juges dont 6 républicains depuis la nomination d’ Amy Coney Barrett.

Cour Suprême des USA

Biden et fraude, le doute persiste.

Biden accusé de fraude par Trump, pourquoi ces accusations ? Tout d’abord les écarts sont très minces dans de nombreux états, et a minima il peut donc y avoir des erreurs. Un recompte dans ces états se justifie donc déjà pour éviter l’erreur humaine.

Mais il n’y a pas que l’erreur qui est possible. De nombreuses malversations sont avérées. Votes postaux arrivés en retard, lieux de dépouillement masqués, votes de personnes décédées… Il y a beaucoup à vérifier. Pennsylvannie, Michigan, Wisconsin, de nombreux recours sont déjà déposés. La bataille juridique commence et Trump ne lâchera rien !

On notera notamment les 130.000 bulletins arrivés par courrier au Michigan, tous pour Biden, faisant passer subitement le candidat démocrate en tête dans cet état. Plus que douteux !

538 grands électeurs voteront le 14 décembre

Pour rappel l’élection du président américain est au suffrage universel indirect. Ce sont en fait les 538 grands électeurs qui voteront le 14 décembre 2020 pour élire le président des États-Unis d’Amérique. Pour l’instant le 46ème président n’est pas élu. Le comportement des médias est donc une fois de plus honteux. Occulter les recours c’est faire un dénis de démocratie, un de plus pour les médias mainstream, aux USA comme en Europe…

Gardons espoir !

Rien n’est perdu. Les États-Unis sont encore un état de droit. Les journalistes et l’État-profond ne décideront pas à la place du peuple américain. Quelques vidéos intéressantes ci-dessous, en commençant par l’excellente chaine de TVLibertés :

TVLibertés : coup d’état mondial ou défaite à la loyale ?
Michael Flynn accuse
Traduction par « croix du sud »
Biden et l’état profond, Sud Radio