Affaire Buzyn

Médecin, ancien ministre de la santé (du 16/05/2017 au 16/02/2020), Mme Agnès Buzyn, a déclaré au journal « Le Monde » le 17 mars 2020, deux jours après le premier tour des élections municipales, avoir alerté l’exécutif de la gravité de la pandémie de COVID-19 dès le 11 janvier 2020. Mais elle a malgré tout fait le choix de se porter candidate à la mairie de Paris par fidélité politique au mouvement LREM. Elle estime que le scrutin n’aurait pas dû être tenu, le qualifiant de « mascarade ». C’est le début de l’affaire, du scandale Buzyn.

Agnès Buzyn, cliquez sur l’image pour l’article du monde du 17 mars

Scandale politico-médiatique

Cette déclaration a fait l’effet d’une bombe, et plusieurs centaines de médecins ont porté plainte contre Agnès Buzyn ainsi que contre le premier ministre Édouard Philippe (article Figaro ici). Voir ci-dessous des vidéos de l’avocat du collectif de médecins qui accuse clairement Mme Buzyn et nos gouvernants d’avoir menti et mis en danger la vie des français. A noter dans la 2e vidéo le « journaliste » Morandini qui défend le gouvernement de manière pitoyable, sans le moindre argument valable…

Ancienne belle-fille de Simone Veil, Mme Buzyn est mariée à M. Yves Lévy, PDG de l’INSERM et impliqué notamment dans le lancement du laboratoire pharmaceutique chinois d’où certains pensent que le coronavirus aurait pu sortir. Il est également en conflit avec le professeur Raoult depuis longtemps. Ces conflits d’intérêts auront couté la vie à combien de français ?

Agnès Buzyn et son mari Yves Lévy, cliquez sur l’image pour l’article sur les conflits d’intérêts.
discours d’inauguration du laboratoire P4, à Wuhan, Chine
a l’extrême gauche, Yves Lévy lors de l’inauguration du laboratoire P4 de WUHAN

La classification P4 d’un laboratoire signifie « pathogène de classe 4 » et le rend susceptible d’abriter des micro-organismes très pathogènes. Ces agents de classe 4 sont caractérisés par leur haute dangerosité (taux de mortalité très élevé en cas d’infection, l’absence de vaccin protecteur, l’absence de traitement médical efficace, et la transmission possible par aérosols). Wuhan a été le point de départ de la pandémie de covid-19, certains n’y voient pas qu’un hasard…

exemple de laboratoire P4, page wikipedia

Résumé de l’affaire Buzyn-Lévy

Rien de tel qu’une bonne vidéo pour résumer cette affaire, et celle-ci est excellente :

Vidéo Youtube de Marcel, à voir absolument et à partager au maximum !!

Agnès Buzyn et son mari sont sans aucun doute dans le camp des mondialistes et des lobbies pharmaceutiques (ou autres…). Il y aura de nombreuses zones d’ombre à éclaircir à l’issue de cette crise. Il faudra rendre des comptes au peuple français.

Classement de la chloroquine comme substance vénéneuse

Oui, l’hydroxychloroquine a bien été classée sur la liste des substances vénéneuse le 13 janvier 2020. Agnès Buzyn était encore ministre de la santé à cette date. Vous pouvez le vérifier dans le Journal Officiel de la République française en cliquant sur l’image :

Journal officiel du 15 janvier 2020

La chloroquine (ou l’hydroxychloroquine) est pourtant utilisée massivement depuis la fin des années comme antipaludéen. En France, elle est mise sur le marché en 1949 sous le nom commercial de Nivaquine ; aux États-Unis, elle reçoit la même année son autorisation de mise sur le marché (le 31 octobre 1949), commercialisée par Winthrop sous le nom d’« Aralen » (Cf. Wikipedia). Comme tous les médicaments, la chloroquine peut provoquer des effets secondaires, notamment cardiaques. Mais ces risques sont faibles et connus. On peut donc s’étonner du changement de classification de cette molécule. Changement effectué après 70 ans de bons et loyaux services, juste avant l’arrivée de la pandémie de COVID19 en France. Le professeur Raoult s’en étonne en tout cas. La chloroquine associé à un antibiotique (Azithromycine) est efficace contre le COVID19. Ce traitement fait baisser considérablement la charge virale, si le patient est traité tôt. Le coût du traitement est modique, environ 12€ par patient. Encore une coïncidence, les amis des Buzyn-Lévy, comme Karine Lacombe et d’autres labos pharmaceutiques veulent nous vendre des traitements beaucoup plus chers (médiacmanets ou vaccins). Le classement de la chloroquine en substance vénéneuse leur rend un grand service !

Voir également sur QAnon-FR :