Trump contre l’état-profond, déclaration choc !

Donald Trump a déclaré qu’il allait briser l’état-profond. Après l’échec de la tentative de destitution lancée contre lui par les démocrates et l’abandon des charges de collusion avec la Russie, bientôt la contre-attaque du président américain ? Interviewé le mai dernier, il a fait le point sur les échecs et les manipulations de ses adversaires. Mais le point marquant est lorsqu’il dit « j’ai une chance de briser l’état-profond ». Trump est bien contre un état-profond qui s’est allié aux démocrates pour l’abattre. Voir ci-dessous la vidéo traduite par E&R.

Vidéo Youtube traduite « FilsdePangolin »

Contre-attaque à venir ?

Les partisans de Trump et de QAnon attendent maintenant la riposte. Trump a tenu bon face aux attaques des démocrates et du « deep-state« . Il n’a pas été destitué. Il a été blanchi des accusations de collusion avec la Russie. Maintenant Clinton, Obama et d’autres doivent rendre des comptes…

Trump : « Je prends de l’hydroxychloroquine, et tout va bien »

Le président des USA, Donald Trump, a déclaré prendre de l’hydroxychloroquine en traitement préventif face au coronavirus. Il dit se porter parfaitement bien.

Vidéo Youtube, traduction E&R

Le protocole « Raoult » traverse l’Atlantique

Nul n’est prophète en son pays… Ce proverbe se vérifie une fois de plus. Alors qu’en Europe et en particulier en France, les pouvoirs publics et les médias s’acharnent contre le Pr. Raoult, le président Trump prend de la chloroquine. Il affirme qu’associée à l’azithromycine (et à un peu de zinc) c’est le meilleur traitement contre le COVID19. Ce protocole serait selon lui pris en préventif par de nombreux soignants. Trump fait donc confiance aux recherches du professeur marseillais.

Pendant ce temps en « Europe », l’étude Discovery sombre…

Au même moment en Europe, on s’acharne à refuser la chloroquine et à diffamer le Pr. Raoult et son équipe sur les principaux médias. L’étude « européenne » DISCOVERY, en fait franco-luxembourgeoise (1 patient luxembourgeois), tourne au fiasco et démontre une fois de plus l’impuissance et l’inutilité de l’UE, voire son danger… QAnon-FR développera le cas DISCOVERY prochainement.

Liens sur Discovery :

Trump et le coronavirus : « Ce virus disparaitra sans vaccin »

Donald Trump a une vision claire du coronavirus, selon lui il disparaitra sans vaccin. Une fois de plus, le président américain s’oppose aux lobbies pharmaceutiques et mondialistes, incarnés notamment par Bill Gates. Vidéo ci-dessous :

vidéo Youtube (durée 56 secondes)

Bill Gates, vaccins et puçage

Pour rappel, Bill Gates souhaite vacciner à tour de bras l’humanité et vous implanter une puce électronique dans la peau. Quand la réalité dépasse la fiction… Même Orwell n’y avait pas pensé dans son mythique roman 1984. Voir notre article sur Gates et le projet ID2020. Mondialiste avec Gates ou patriote avec Trump ? choisissez votre camp…

Le général Flynn innocenté dans l’affaire d’ingérence avec la Russie.

Le général Michael T. Flynn est innocenté. Ancien conseiller à la défense des USA au début du mandat de Trump, il avait démissionné après seulement 24 jours de fonction. Il était accusé de collusion avec la Russie, pays qui aurait soit disant aidé Trump à être élu… Flynn avait d’ailleurs plaidé coupable à l’époque, probablement pour ne pas que la manipulation impacte le reste de l’administration Trump. Pourtant, le 7 mai 2020, le département de la Justice demande l’abandon des poursuites à l’encontre de Flynn, pour défaut de base légitime à l’enquête dont il a été l’objet. Pour rappel, le général Flynn fait partie des principaux suspect qui pourraient incarner QAnon

Le général Michael T. Flynn

Supposée ingérence russe dans l’élection de 2016

Pour rappel, les démocrates avaient rapidement accusé Donald Trump de collusion avec la Russie. Selon les partisans de Clinton et Obama, Poutine aurait interféré dans la campagne présidentielle américaine. Les russes auraient notamment utilisé des hackeurs pour aider la campagne républicaine. Cependant, aucune preuve concrète n’était avancée. On reproche au général Flynn d’avoir eu des discussions avec l’ambassadeur russe aux USA. Probablement pour couvrir Trump et son administration, Flynn plaidera coupable d’avoir menti au FBI et démissionnera le 13 février 2017. Il n’y avait cependant aucune preuve probante de sa culpabilité, ce que confirme aujourd’hui le département de la justice américain.

Flynn innocenté, le parti démocrate coupable de manipulation ?

Les démocrates étaient évidemment derrière ces accusation d’ingérence russe. Obama, Clinton et les autres subissent aujourd’hui un revers. Il reste cependant maintenant à éclaircir cette affaire. Puisque le département de la justice disculpe Flynn, il va falloir demander des comptes aux accusateurs. La manœuvre politique démocrate semble en effet se confirmer.

Flynn et le mouvement QAnon

QAnon ou Q, qui poste ces fameux messages de soutien à Trump et à sa politique anti-mondialiste, pourrait être Flynn. Ce dernier étant innocenté, on peut peut-être espérer un regain du mouvement QAnon et des actions de contre-attaque face au camp mondialiste. L’élection de 2020 approche, les fans de QAnon sont donc dans l’espérance de la fameuse tempête. The storm is coming ??

Voir aussi sur QANON-FR :

COVID : Les USA accusent la Chine d’une fuite du virus d’un laboratoire de Wuhan.

Mike Pompéo, secrétaire d’État américain, ancien chef de la CIA accuse la Chine. Selon lui, le virus se serait échappé d’un laboratoire chinois de Wuhan.

Mike Pompéo, secrétaire d’État des USA, article RFI.

La CIA aurait des preuves, Trump confirme.

Pompéo et Trump s’appuieraient sur des preuves de la CIA. Selon eux, le virus ne serait pas une création humaine mais il sortirait d’un laboratoire chinois, dans la région de Wuhan. Les questions sont les suivantes :

  • quelles preuves ?
  • sorti volontairement ou pas ?
  • et surtout quel laboratoire ?

Pour rappel, le mari d’Agnès Buzyn, Yves Lévy a inauguré un laboratoire P4 à Wuhan. Encore une affaire à suivre. Attendons la réalité des preuves…

Joe Biden de nouveau accusé d’agression sexuelle

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, Joe Biden, est encore accusé d’agression sexuelle. Coup dur pour l’adversaire mondialiste de Donald Trump. Joe Biden avait déjà fait l’objet d’accusations en 2019 de 6 femmes différentes ! Il avait aussi eu des attitudes déplacées avec des enfants (voir vidéo ci-dessous).

vidéo Youtube sur « l’horrible oncle Joe biden »

Joe Biden accusé d’agression sexuelle à de nombreuses reprises.

Tara Reade accuse le candidat démocrate, ancien vice-président d’Obama, d’agression sexuelle. En 1993, Biden aurait bloqué sa victime dans un couloir isolé du Sénat pour lui introduire ses doigts dans le vagin… Joe Biden avait déjà été accusé en 2019 par 6 femmes au minimum d’attitudes très déplacées. Cela ne l’empêche pas d’être le candidat des démocrates, pourtant censés être les « gentils » face au « méchant » Trump.

Fin de partie pour Joe et arrivée de Michelle ?

Nous relevions dans un précédent article le manque de soutien des Obama pour Biden. C’est aujourd’hui chose faite. Obama et Clinton ont tous deux finalement apporté leur soutien à « sleepy Joe » comme l’appelle ironiquement Trump. Cependant, Michelle Obama est de plus en plus régulièrement mise en avant par les médias. Certains pensent donc qu’elle pourrait sortir du bois au dernier moment pour remplacer le vieux pervers face à Trump. Les féministes de gauche ayant aujourd’hui le choix entre Biden et Trump seraient soulagées…

Joe Biden dort pendant un discours d’Obama